Allez ! Rentre au village.

On définit communément le village comme « un groupe de maisons à la campagne », cependant la notion de village aujourd’hui est plus complexe. Elle réfère à une organisation spatiale bien plus précise.

Il ne fait aucun doute que le XXe siècle modifia durablement l’architecture des villes. Des métropoles comme Rome, Paris, Londres, New York, San Francisco, Boston et Saint-Pétersbourg, formés depuis des siècles, virent leur morphologie transformée et leur équilibre bien souvent altéré. Les deux guerres mondiales arrachèrent à la ville des bâtiments emblématiques et démolirent des quartiers entiers. Mais les bouleversements d’après-guerre se manifestèrent aussi par une remise en cause de la position centrale des machines au sein de la société et celle de l’homme dans son environnement. L’exode rural et l’accroissement démographique amenèrent les villes autrefois construites autour d’un centre à s’étendre de manière chaotique et incontrôlée. Ces conurbations géantes furent ciblées comme responsable du mal social et rendant impossible l’épanouissement de l’homme. Ces positions poussèrent les architectes et urbanistes à mettre en place de nouvelles stratégies pour redonner à chacun un espace vital et rétablir l’équilibre ville/campagne.

Alice Jaupitre, Alice Villatte, Jeanne de la Blanchardière, Manon Bertoïa, Estelle Jakubowski

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s