Métro, Boulot, Dodo

« Je suis l’dauphin d’la place Dauphine
Et la place Blanche a mauvaise mine
Les camions sont pleins de laitLes balayeurs sont pleins d’balais


Il est cinq heures
Paris s’éveille
Paris s’éveille


Les travestis vont se raser
Les stripteaseuses sont rhabillées
Les traversins sont écrasés
Les amoureux sont fatigués


Il est cinq heures
Paris s’éveille
Paris s’éveille


Le café est dans les tasses
Les cafés nettoient leurs glaces
Et sur le boulevard Montparnasse
La gare n’est plus qu’une carcasse
Il est cinq heures
Paris s’éveille
Paris s’éveille


Les banlieusards sont dans les gares
A la Villette on tranche le lard
Paris by night regagne les cars
Les boulangers font les batards


Il est cinq heures
Paris s’éveille
Paris s’éveille


La tour Eiffel a froid au pieds
L’arc de triomphe est ranimé
Et l’Obelisque est bien dressé
Entre la nuit et la journée
il est est cinq heures
Paris s’éveille
Paris s’éveille


Les journaux sont imprimés
Les ouvriers sont déprimés
Les gens se lèvent, ils sont brimés
C’est l’heure où je vais me coucher


Il est cinq heures
Paris se lève
Il est cinq heures
Je n’ai pas sommeil »

Jacques Dutronc,  1968

166 ans plus tard, Jacky sort du troquet, un petit coup dans l’nez, Jacky s’promène de quartier en quartier. Il croise des silhouettes fuyantes et affairées, la rue n’est plus qu’un passage. Il est bien loin le temps d’Marco, aujourd’hui c’est « métro boulot dodo ». Comprendre les autres dans la rue n’est plus mince affaire. Le théâtre n’est plus. Celui qui montra tant de variétés, est aujourd’hui bien sectorisé.

Jean Aubert, Guillaume Clément, Pauline Grolleron, Lorène Sommé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s