« Il est possible de faire de l’anormalité une norme »

« Il est possible de faire de l’anormalité une norme, comment on peut construire « un modèle singulier » autrement dit comment échapper aux modèles tout en devenant un? »  Nathalie Heinich, Etre Artiste

Marginale, qui est hors de la norme. Il arrive que certains courants hors de la norme et donc en positions marginales évoluent pour devenir des archétypes reconnus par la société et qui au fil du temps devient lui même la norme.

Un exemple concret de ce fait peut être traduit avec le statut de l’artiste, notamment en peinture,  qui au XIXe siècle a subi une grande mutation. En effet la norme de l’artiste peintre à cette époque était celle du régime académique qui découle de l’école des beaux Arts. On valorise alors la reproduction des canons, aucune originalité, pas d’innovation et de personnalité dans l’œuvre. Elle se veut « objective » avec notamment le grand style historique.

En parallèle des artistes marginaux au régime vocationnel développent leur propre peinture.   Le système vocationnel est plus informel: issue de nouvelles conceptions de l’excellence artistique, ces nouveaux artistes ne sont pas issus comme de coutume de lignés d’artistes qui ont leur propre ateliers. L’art devient alors une occupation pour enfants de la bourgeoisie, elle leur permet de se maintenir dans l’espace désocialisé vis à vis de leur milieu: ils s’affranchissent des normes que leur imposent la société bourgeoise qui est la leur. Apparait alors la vie marginale de la Bohème: l’artiste, véritable génie,  vit dans la misère et son  talent et son œuvre ne sont pas reconnus par la société. Ces artistes  ne sont pas reçus dans les salons, véritable reconnaissance à l’époque, on peut évoquer le cas de Monet et des impressionnistes qui par leur style et leur sujets novateurs choquent le milieu académique.

L’image de l’artiste romantique qui détient son talent de son propre génie et vivant en marge du milieu artistique et sociétal créera le mythe de la Bohème.

Ce mythe s’est développé en grande partie dans les années 1830 grâce aux écrivains français; Balzac, Flaubert, Gautier, Zola…; qui s’inspirèrent de ce nouveaux statut pour évoquer le romantisme que représente leur mode de vie: ils vivent dans la misère au jour le jour de manière désintéressée pour l’art. Cette figure popularisée, peu à peu se généralisa jusqu’à un basculement où l’artiste singulier en marge devint la norme!

« Là où la singularité d’un art n’était qu’une éventualité, un cas limite, une figure d’exception  vouée, le plus souvent, à l’échec et, très rarement , à la gloire, elle devient (…) un « paradigme »,   un schème définissant le sens ordinaire de la normalité. » Nathalie Heinich, Etre Artiste

Image

Œuvres de Van Gogh: Autoportraits, Chambre de Van Gogh à Arles

Nathalie Heinich, sociologue Française au CNRS, s’intéresse au statut des artistes et voit dans le cas de Van Gogh  le paradigme de l’artiste marginal qui produira la norme. Il incarne la figure de l’artiste moderne maudit. Vivant la bohème, il vient tardivement à la peinture après avoir tenté une carrière de marchand d’art et de pasteur.  Autodidacte il vit en marge du milieu bourgeois dont il est issu, son œuvre est reconnue dans le milieu de l’art de son vivant mais il n’aura qu’un seul achat. 10 ans après son suicide son œuvre eut une reconnaissance au plus haut niveau. L’indifférence dont il a été victime est le résultat d’un décalage de rythme entre temps de production et le temps de consécration.

Esther ADEQUIN, Emilie BERTHELOT, Julien DENIS, Sarah VASSEUR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s