L’épistémologie ou la sociologie de la science – Aparté

Un mur pour cacher. (Le Caire – Egypte )

Un mur pour cacher. (Le Caire – Egypte )

Il y a une histoire derrière ces bâtiments en brique. Le gouvernement Egyptien a commencé un programme de construction massive de logements il y a 10 ans pour les personne pauvres et sans abris, afin de les sortir de la rue, car le problème devenait critique. Une fois la construction entamée, les sans-abris commencèrent à occuper les bâtiments au beau milieu du chantier, et ne voulurent plus les quitter. Les ouvriers se trouvant dans l’incapacité de terminer les édifices, le gouvernement Egyptien essaya alors de les y déloger, en vain. Les occupants n’ avaient probablement plus confiance dans le gouvernement, et refusaient d’ en partir. Ce dernier n’ eut d ‘autre réponse que d’ abandonner les choses telles quelles, et de laisser les gens vivre dans ces conditions. Au Caire, il y a ainsi de nombreux projets de constructions en brique, à moitié terminé, refuges des populations pauvres.

Ici deux mondes s’ opposent, séparés par ce mur – un seuil de pauvreté au sens littéral du terme.

Erwan Guyot – Mylène Gouin – Emilien Pont

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s