Où sommes-nous ? A Paris ?

Difficile d’imaginer que les avenues chics et élégantes du quartier parisien de Passy étaient autrefois des ruelles villageoises. Ce qui nous apparaît aujourd’hui de riche et coquet tient ses origines d’un vrai petit village pittoresque.

Image

A l’origine Passy était un village indépendant construit de châteaux ou d’hôtels particuliers agrémentés de jardins. Passy était bordé de parcelles agricoles et principalement viticoles, puisque l’on sait que la terre y est très fertile pour cette culture. C’est en 1860 qu’il devient un quartier de la capitale mais conserve son caractère villageois. Si Passy a rejoint la ville de Paris c’est tout simplement suite aux problèmes d’embouteillages au niveau de la barrière de l’Etoile en direction du bois de Boulogne. Haussmann proposa donc d’agrandir la place de l’Etoile, telle que nous la connaissons aujourd’hui, et pour cela, il fallait utiliser des terrains appartenant à Passy et Neuilly. Le projet fait suite à l’annexion de Passy, Auteuil et des Ternes.

En 1859, le ministre de l’intérieur déclare : « La population installée dans la zone intermédiaire ne doit son existence et sa prospérité qu’à Paris. Ces communes doivent donc supporter les charges et les dépenses de toute nature qui sont imposées à la ville dans l’intérêt commun. »

Image

Tiens, si nous allions nous balader… à Paris ! Sur les traces des moines qui se sont installés sur les terres de l’ancien village de Passy, à la fin du XVème siècle, séduis par la vue sur la capitale et la fertilité de la terre. Les bourgeois les ont suivi pour les mêmes raisons. Passy est comme cela devenu un petit village de charme, un quartier pittoresque aux portes de la ville de Paris.

Aujourd’hui les rues ont conservé leurs pavés, les terrasses leurs fleurs et le quartier ses espaces verts. La vie de famille y est presque idéale autour du Parc de Passy. Dans la rue Berton nous ne nous sentons plus à Paris. La ruelle et sinueuse et pavée, les maisons (Et oui ! Dans ce petit bout de la capitale nous ne parlons pas d’immeubles de logements mais de maisons) ont des volets colorés. Tout est là pour nous rappeler le charme d’autrefois. « L’église, au centre du village, achève de parfaire le décor ! » Mais attention, nous ne sommes pas dans un décor, il s’agit bien d’un ancien petit village !

Image

Les charmants petits villages de Passy et d’Auteuil sont aujourd’hui un numéro parmi les 20 arrondissements parisiens.

 

Hubert Démory, Auteuil et Passy : de la Révolution à l’Annexion

 

Manon Bertoïa, Jeanne de la Blanchardière, Estelle Jakubowski, Alice Jaupitre, Alice Villatte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s