Uniformisation de l’architecture : utopie ou distopie ?

Superstudio, 1969-1971, « Le monument continu : un modèle architectural pour une urbanisation totale », photomontage

Superstudio, 1969-1971, « Le monument continu : un modèle architectural pour une urbanisation totale », photomontage

Le groupe d’architectes Superstudio imagine dans ce photomontage une mégastructure qui fait le tour du monde. Géométrie multipliée à l’infinie, « neutralité », fonctionnalité. Ils s’interrogent sur les pensées des modernes et poussent à l’extrême certains concepts pour en faire émerger des contradictions. Ici, l’idée d’une architecture universelle quel que soit les spécificités du territoire et sa culture. Cette idée part d’une volonté d’offrir à tout le monde le même confort, une égalité des droits. Mais pour autant, l’architecture peut-elle se concevoir également dans tous les pays ? L’efficacité de la multiplication de modules prime-t-elle sur la question de la diversité et de l’identité des territoires ? Cet anonymat  signifie-t-il appropriation par tous où pauvreté de la réponse architecturale ?

La question reste toujours d’actualité, et on imagine la complexité des réponses en fonction des cultures, des rapports au patrimoine qu’entretiennent différemment l’une et l’autre société, associés à l’uniformisation des modes de vie.

Marine Franceschi_Lysiane Kaiser_Typhanie Deroin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s