Synthèse : Science Fiction

Sci-fi vs Réel

À travers ces quelques articles, nous avons pu nous rendre compte de l’importance et de l’impact que peuvent avoir les récits de science-fiction ou d’anticipation dans notre vie. Qu’ils soient retranscrits dans les livres, les journaux, le cinéma ou encore l’architecture (construite ou non), la science-fiction projette notre société dans le futur avec tout ce que cela implique. Elle permet d’imaginer notre devenir selon un spectre particulier, la sécurité et la surveillance, la machine et l’automatisme ou encore la technologie. Quoi qu’il en soit, la science-fiction représente toujours l’action de se projeter dans l’avenir en se référant plus ou moins au réel ou bien en mettant l’accent sur certaines caractéristiques de notre société. Cet exercice semble très lier à l’enseignement de l’architecture, en effet, la tâche de l’architecte peut être d’imaginer la manière d’habiter ou de parcourir la ville de demain. D’ailleurs, en tant qu’étudiant, nous avons pu plancher sur des questions consistant à penser et dessiner une voie publique de Paris dans 30 ans ou encore d’imaginer notre quotidien d’architecte dans 20 ans. Tout cela, pour intégrer les préoccupations de la science-fiction dans nos études, mais à l’échelle et à travers l’architecture. Nos recherches autour de l’architecture soviétique des années 70-80 ont pu nous montrer comment l’architecture pouvait accompagner des revendications d’ordre politique, mais aussi un message social.

Cependant, la science-fiction s’attache souvent à des sujets et des craintes plus délirantes. Révolution des machines, invasions extra-terrestres, catastrophes naturelles ou encore colonisation de nouvelles planètes. Mais, quand Jules Verne écrit 20 000 lieues sous les mers en 1870, on est très loin de penser que ces rêves de machines sous-marines vont se réaliser au 20e siècle. Spéculations délirantes ou prédictions de l’avenir, la science-fiction se place toujours à mi chemin, mais elle reste cependant un facteur de compréhension de notre société actuelle en ce qu’elle traduit et met en exergue nos habitudes et nos comportements.

En général les œuvres de science-fiction nous invitent à réfléchir à un trait de société en prenant une caractéristique de ce trait et en la poussant à son paroxysme. C’est en se focalisant sur certains aspects que ce genre captive et qu’il représente un intérêt pour la société. À travers les différentes œuvres de science-fiction que nous avons consulté nous avons, de manière générale, ressenti comme un appel à réfléchir sur notre condition actuelle et à la rendre meilleure.

Mieux vaut prévenir que guérir.

Félix Gautherot, Goulven Le Corre et Vincent Macquart

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s